Peintres de Concarneau

Angleterre Retour à l'index

Joseph Bulfield 1866-1921

 

Joseph Bulfield : " Les halles à Concarneau " 1912
58 x 38
dédicacée : to J.Recknagel
Collection particulière

 

Catalogue " Peintres britanniques en Bretagne "

exposition au Musée de Pont-Aven 2004

 texte : Dr Julian Campbell

" Joseph Bulfield naît à Lancaster en 1866 . Il semble avoir travaillé dans sa jeunesse à la fabrication de vitraux dans sa région natale. Il quitte cet emploi et part en 1886 à Paris où il devient élève à l'Académie Julian dans l'atelier Lefebve et dans celui de Boulanger... Au début des années 1890 il vient en Bretagne et épouse une Française et réside à Concarneau en 1893. Il devient un membre important de la communauté artistique de Concarneau tout en conservant un pied-à-terre à Paris. ... La majorité des tableaux de Bulfield sont des scènes de marché avec de nombreux personnages portant le costume de Concarneau, brossées de touches rapides à la manière impressionniste. On en fait l'éloge dans un article sur la colonie artistique de Concarneau publié par " The Studio " à Londres en 1905. En 1914, au moment de la déclaration de guerre, il se porte volontaire dans l'armée anglaise à Saint-Nazaire en qualité d'interprête mais sa candidature n'est pas retenue, sans doute à cause de son âge ". Julian Campbell

“ Joseph Bulfield is born in Lancaster in 1866. He seems to have worked in his youth with the manufacture of stained glasses in his native area. He leaves this employment and leaves in 1886 to Paris where he becomes student with the Julian Academy in the Lefebve studio and in that of Boulanger … At the beginning of the years 1890 he comes to Brittany and marry a Frenchwoman and resides at Concarneau in 1893. He becomes an important member of the artistic community of Concarneau while preserving a studio ( pied-à-terre) in Paris. … The majority of the paintings of Bulfield are scenes of market with many character carrying the costume of Concarneau, brushed fast keys with the impressionist manner. One speaks in praise in an article of it on the artistic colony of Concarneau published by " The Studio " in London in 1905. In 1914, at the time of the declaration of war, it goes voluntary in the English army to Saint-Nazaire in the capacity as interpreter but its candidature is not retained, undoubtedly because of its age ”. Julian Campbell.

 

Contacter l'auteur

Haut de page
Haut de page