Peintres de Concarneau

France Retour à l'index

Jeannine Guillou 1909-1946


Le bouquet d'hortensias


Aide-de-camp


Toukhelir 1932


Simone Robin


Jeannine par Nicolas de Staël


Jeannine par de Staël


rue Nollet


portrait de Jean Deyrolle


Jeannine Guillou


Jeannine plus tard


Jeanine et Jean Deyrolle


Lea vierge juive

Jeannine Guillou, compagne de Nicolas de Staël
D'une famille d'artistes concarnois, elle était aussi peintre de talent. Jeannine Guillou fut la compagne de Nicolas de Staël durant dix ans. Peintre elle-même, sa vie fut partagée entre le Maroc, Concarneau, Paris et la Côte d'Azur.
Lettre de Nicolas de Staêl à Madame Guillou mère de Jeannine (extraits) : " Paris mars 1946, A deux heures quarante cinq du matin Jeannine est morte le 27 février 1946 des suites d'une intervention du chef de clinique pour lui enlever un enfant qu'elle s'était résignée à ne pas garder... Je vous remercie d'avoir un jour donné la vie à un être qui m'a tout donné et me donne chaque jour encore... Ne pensez pas que les êtres qui mordent la vie avec autant de feu dans le cœur s'en vont sans laisser d'empreinte... Il n'y a pas un des hommes dont l'esprit ou le travail illuminent ce monde qui ne l'ait salué selon sa grandeur. "

Ainsi Nicolas de Staêl, l'un des grands peintres de ce siècle, rendait hommage à sa compagne pendant dix ans. Jeannine Guillou est la fille de l'Amiral Alphonse Guillou (1852-1933), le frère du peintre Alfred Guillou (1845-1926), le beaufrère de Théophile Deyrolle (1844-1923). Deux livres consacrés à Nicolas de Staël, "Lettres" présentées par Pierre Daix et "Le prince foudroyé" par laurent Greilsamer, font état des liens des deux artistes : leur rencontre au Maroc en 1937 est magique: ". Lettre de Nicolas à un ami : " Elle a 23 ans, elle est belle comme aucune femme en ce monde et a un réel talent de peintre Tous les deux vont vivre la grande aventure des artistes en soif d'absolu affrontant la misère et la maladie.

Nice-Concarneau-Marrakech

De Nice où elle habite, la famille Guillou rejoint Concarneau pour de longues saisons d'été. Mme Corcos, née Deyrolle, se souvient des ballades à la campagne avec son frère Jean et Jeanine sa cousine : " La chapelle de Locmaria, le moulin de Lesnevar, ils dessinaient beaucoup, je les accompagnais avec mon tricot ."
Elève à l'école des Arts Décoratifs de Nice, elle épouse son professeur Olek Teslar. Antek, leur fils naît en 1931. Ecrivain- poête, il est connu sous le pseudonyme d'Antoine Tudal. L'aventure marocaine du couple s'achève avec la rencontre coup de foudre entre Jeannine et Nicolas : " Ils forment un couple passionné, violent et tendre sur lequel règne d'abord Jeannine plus mûre, déjà peintre dans un style classique, empruntant discrètement au cubisme son goût pour les paysages fortement structurés. A Fès, en 1935, un critique l'a couverte d'éloges louant son talent viril et nerveux ".

La vie parisienne

Le nouveau couple d'artistes manque d'argent. Retour par étapes à Paris après un passage difficile par l'Italie. Tandis que Nicolas de Staël découvre peu à peu son style sobre et puissant, Jeannine continue à se battre : " autour d'elle se constitue un cercle d'amis peintres, poètes, comédiens aimantés par sa force de caractère, son indépendance d'esprit et sa gaité ". Jacques Prévert, Marie Raymond, et Fred Klein les parents d'Yves Klein, Braque, Lanskoy, Magnelli, Domela, Dewasne, la galerie Jeanne Bucher sont leurs amis. " Staël lui doit tout sauf son talent ", assure le conservateur Bernard Dorival, elle l'a cultivé. " Victime d'un souffle au cœur dans son enfance, la santé de Jeannine est de plus en plus fragile. Une double pleurésie la frappe, les privations aggravenrt sa maladie. Simone Robin, sa cousine, alors avocate au Barreau de Paris, lui vient en aide, elle sera très présente jusqu'à sa mort.
Durant ces dix années de passion et de lutte naîtra Anne, son souhait d'une deuxième naissance lui sera funestre. Quelques mois après sa mort Nicolas de Staël épouse Françoise Chapouton.
Yvon Le Floc'h Ouest-France, mercredi 7 juillet 1999.

Important : Anne de Staël, fille du peintre et de Jeannine Guillou, recherche des œuvres de sa mère, pour une exposition "Hommage à Jeannine"qui aura lieu au musée Picasso d'Antibes en octobre 2011. Mme Anne de Staël souhaite un contact rapide afin de préparer le catalogue . Petite fille du peintre Alfred Guillou, cousine de Jean Deyrolle, Jeannine fut également une artiste de grand talent (voir sur ce site). Ce musée présente une belle collection d'œuvres de Nicolas de Staël , son conservateur a souhaité rendre hommage à celle qui fut sa compagne par une exposition exceptionnelle qui rassemblera une trentaine d'œuvres de Jeannine.


catalogue de l'exposition "La rencontre Nicolas de Staël Jeannine Guillou" Musée Picasso Antibes 2011

Portrait de l'auteur des DVD

Haut de page
Haut de page