Page précédente
Retour

Janine Teslar : "A ma petite Simone, Janine"

Généreuse, Simone Robin, fit en 1993, une importante donation d'œuvres pour le musée de Concarneau

Petite cousine de Jeannine Guillou, Simone Robin lui fut proche, particulièrement lorsqu'elle vivait avec Nicolas de Staël, rue Nollet. Arrière petite fille du pilote Guillou à l'origine d'une lignée d'artistes, elle était sensible au monde de l'art et fréquenta son cousin Jean Deyrolle et sa grande cousine Jeannine Guillou. Par eux, elle connut les peintres de la galerie Denise René, rue de la Boétie et ceux de la galeries de Jeanne Bucher, à cette époque Boulevard de Montparnasse, Dewasne, Magnelli, Jean Lurçat, Marie raymond, prix Kandinsky, compagne de Fred Klein, et mère d'Yves Klein et quelques autres peintres reconnus, (Elle assista à la fameuse exposition d'Yves Klein sur le vide rue des Beaux-Arts). Pour la petite histoire, elle avait proposé aux élus de Concarneau un "Bleu" d'Yves Klein qui le refusèrent. Elle vint en aide au couple désargenté Jeannine et Nicolas de la rue Nollet (cf le Prince foudroyé" de Creilsamer). Particulièrement généreuse, elle a offert en octobre 1993 un ensemble d'œuvres pour le Musée de Concarneau, comprenant : 3 Jean deyrolle, 4 Janine Guillou-Teslar, 2 œuvres d'Oleg Teslar le mari de Jeannine, 2 Magnelli, 2 Dewasne, 2 Lanskoy, et aussi Marie Raymond, Sonia delaunay ( =sérigraphie dédicacée), une litho de Domela, une gouache de Lurçat, 3 œuvres d'Emile Lahner, une gouache de Petrus Bride, œuvre de Lilas de Nobili, un petit pastel de Lapicque, une sculpture de Jacobsen, un bronze et une cire de Berthou.
Voulant rendre hommage à son arrière grand père, le pilote Guillou, Simone Robin avait pris la décision d'offrir à la ville une grande partie de sa collection personnelle afin qu'elle soit présentée dans une salle du musée de Concarneau:"Insistez pour que la mairie se dépêche", disait-elle au printemps 1991. Disparue en septembre 2003, elle n'aura pas eu la joie de voir ses vœux exausés .