Retour

enes avallon

voir la vidéo, BZH Enez Avallon, la bateau fantôme"(cliquer deux fois)

" Pour la mort d'Arthur, je décidais d'employer deux couleurs, le noir et le blanc, " le guen ha du ", en hommage à ma Bretagne interdite, mais toujours chère. De plus en plus avec l'âge, j'en avais la nostalgie. Il y a longtemps que je voulais retrouver mon enfance; je voulais retrouver l'odeur du coaltar, des ponts de bateaux craquelés, des cordages, des vasières, des odeurs de basse et haute mer...Dans cette œuvre, une chambre mortuaire où gît le Roi Arthur, un cimetière marin comme Gavrinis, une tombe avec des fragments de vaisseaux mythiques avec des cordages et des poulies englués dans une matière visqueuse, épaisse, étais-ce un pressentiment de le "marée noire" ? Ces œuvres sont construites comme des bateaux par des planches assemblées et enduites avec des couleurs utilisées pour peindre les bateaux". Coucoussier 5 mai 2000" extrait, mai 2000.
 Hanté par la quête du Graal, Le thème du roi Arthur,  la légende celtique a été un formidable moment de création pour Martin. Pas moins de quinze années  consacrées à cette évocation du mythe arthurien. Une épopée pour le peintre. Abandonnant la surface plane du tableau il a conçu des objets sculpture, trône,colonnes  du temple, étendards, armoiries, blasons et de merveilleux évangéliaires. Des tonnes de clous de tapissiers, des cordages récupérés par Adrien son frère, sur le port de Concarneau. Alors est né ce formidable " Enez Avallon ",  ce navire qui conduit Arthur sur l'Île des morts, lieu de séjour des rois celtes. Emouvant catafalque, Jean-Marie y concentre toute les facettes de son imaginaire, de sa culture celtique et aussi les traces de  la puissante empreinte catholique sur les populations de basse Bretagne.L'âme celte bât très fort dans son cœur de révolté.

" BZH Enez Avallon ": il s'agit du bateau du Roi Arthur, héros légendaire qui a combattu les Anglais pour protéger l'unification du monde celte. A sa mort, il est transporté comme tous les rois dans un île qui s'appelle Enez Avallon, là où séjournent les Dieux, quelque part dans les brumes d'Islande. C'est un bateau catafalque, un cercueil exposé avec tous les objets symboles des croyances bretonnes. La faux, sur l'échelle de coupée, représente un Ankou, celui qui vient vous prendre la vie, il symbolise la mort. La figure de prou représente la fée Morgane qui emmène le bateau vers Avallon. Morgane, sœur de Roi Arthur, était une fée à la fois maléfique et bénéfique. Sur l'ile, il doit guérir et rescussiter. Cette sorte de bateau, je l'ai fignolé comme un vrai, comm s'il devait aller au musée de la Marine. Les cordages, des haussières, mon frère Adrien les a récupérés sur le port de Concarneau, ils devaient tirer des cargos. Ici vous avez Saint-Michel qui exorcise les démons, il a sur la tête un heaume pour rappeler les coiffes de deuil que les bretonnes mettaient sur la tête quand elles enterraient les marins." interview de Jean-Marrie Martin dans "Paroles de Mômes" propos recueilli par Régine, Afida, Nazir et Sami, juin 2004, Extraits.

" Après nous avoir offert des friandises et un café pour les plus grands, Jean-Marie nous ammena dans son atelier. Nous découvrons alors dans son immense grenier, un incroyable enchevêtrement de pinceaux, de cordes, de bateaux, de pots de peinture, de filets de pêcheurs. Sur la table et accrochés aux murs des outils comme ceux d'un menuisier, des scies, des ciseaux à bois, des clous, des vis, des plumes, de cuillères, des perceuses...C'est difficile d'imaginer que nous sommes dans l'atelier d'un peintre". Dans "Paroles de Mômes ".

 

"