Peintres de Concarneau

France Retour à l'index

Emile Vernier 1829 - 1887

" La ville de Concarneau " - 1881

 

Né à Lons-le-Saunier, Emile Vernier commence une carrière de lithographe avant de se consacrer à la peinture. " Après avoir fréquenté Cancale en 1874 et 1875, de 1881 à 1886, il expose à chaque Salon des tableaux inspirés par Concarneau. Vernier est un peintre voyageur. Venu en Bretagne, il a aimé ses ports : Le Croisic, Roscoff, Cancale, Concarneau pour leur vie et leur couleur qui correspondent à son tempérament actif, nerveux, franc et enjoué. Cancale, Concarneau, ont eu successivement ses préférences. Les œuvres faites à Concarneau révèlent la pleine maturité du talent. Il y choisit des scènes de basse mer déjà abordées à Yport et à Cancale. En 1884, il expose " Mer basse à Concarneau " qui est très probablement la toile du Musée de Morlaix...La récolte du varech, la présence insolite des chevaux et des charettes sur les grèves le captivent; en 1883 il reprend le thème avec " Attelage breton à Concarneau ", musée des Beaux-Arts, Quimper.

A la mort de Vernier, André Theuriet lui rend un hommage juste: " il excellait à peindre le mouvement, l'attitude, la physionomie des populations qui vivent de la mer, ramasseurs ou charieurs de varech marin, sardinières, pêcheuses de crevettes ou d'étrilles. Epris de la mer, il en a noté avec une sincérité émue les colorations, les aspects si mobiles et si dramatiques. Il en a saisi surtout les détails intimes, les traits caractéristiques et familiers. C'est ce qui constitue l'originalité et la personnalité de son œuvre. Ses marines ne sont pas uniquement des reproductions matérielles ou indifférentes de tel ou tel coin de la côte; il s'en exhale un parfum de réalité, une saveur de terroir qui vous donne pleinement l'illusion de l'existence paisible, affairée, laborieuse ou contemplative qu'on y mène".

(Préface du catalogue de la vente de l'atelier, nov 1887, Drouot.)
Extraits de la thèse de Denise Delouche soutenue en 1975 à l'Université de haute Bretagne.
Avec l'aimable autorisation de Denise Delouche, professeur émérite de l'Université de Haute Bretagne.

Portrait de l'auteur des DVD

Haut de page
Haut de page