Peintres de Concarneau

Récits illustrés par des voyageurs passés à Concarneau

 

Dans cette nouvelle rubrique je souhaite publier des récits illustrés par des voyageurs passés à Concarneau.
Le premier récit de Dorothy Menpes, communiqué et traduit de l'anglais par Madame Fernande Rivet est paru vers 1902.

Cliquez sur les noms.

 

Dorothy Menpes

 

de Coudé

Visitant la Bretagne, l'auteur, de Coudé, rencontre quelques problèmes...

 

Earl Shinn

Article traduit par Madame Fernande Rivet et aimablement communiqué.

Cet article a été publié le 8 octobre 1866 dans le « DAILY EVENING BULLETIN PHILADELPHIA, » et avait été écrit par  Earl Shinn. Celui-ci séjournait à Pont-Aven à l’Hôtel des Voyageurs tenu par Mademoiselle Julia. Earl Shinn était un artiste qui avait étudié à la Pensylvania Academy. En 1866 avant que les cours ne commencent à Paris, il avait accompagné Willie, Eakins et Roberts en  Bretagne. Il publiait sous le nom d’Enfant Perdu et était payé comme un « penny-a-liner » ce que nous appellerions aujourd’hui un « pigiste » Lorsqu’il retourne aux Etats- Unis en 1868, il mène de front, une carrière artistique et de journaliste. Sa vue devenant mauvaise, il se consacre complètement à l’écriture. Ainsi, De très nombreux artistes américains rédigeaient des "piges" pour des centaines de journaux aux Etats-Unis. Leurs traductions nous réservent de nombreuses informations et des surprises.

" Etêtant les sardines", artiste inconnu, collection ville de Concarneau

 

Edward Emerson Simmons

"Un coin de marché " dans la route des peintres en Cornouaille

Dans ses mémoires traduites par M. Lancien Jean "From Seven to Seventy" le peintre américain Simmons, dans un chapitre intitulé "le Moyen Age"se souvient de ses recontres à Concarneau où il vécut de de 1881 à 1884. Il y est question de Bastien-Lepage, de Marie Bashkirtcheff,  Bojidar Karageorgivitch, Sarah Bernhardt ... le livre, en anglais, peut être importé sur le net :


From Seven to Seventy

 

Contacter l'auteur

Haut de page
Haut de page